Chronique d’un entretien préalable

Chronique-d-un-entretien-prealable

9H52 TGV ! Elle a réussi à me dégoter un billet aller-et- retour en seconde au prix d’un voyage en première. Telle que je la connais, ça à même dû lui faire plaisir. ! D’habitude, je fais l’inverse…

10H10 j’entame le 3è chapitre d’un roman prometteur « les démons de Paris » … Pour l’instant, je me régale. Je vais les affronter dans quelques heures mes démons de Paris. J’y vais à 320 Km/h. Je suis déjà dans l’ambiance, ma voisine a l’air vachement sympa. Sûr qu’elle a même dû sourire un jour, au 18è siècle.

11H50, après un passage éclair dans des toilettes en phase de décomposition, vivement le progrès, quand on sera propres, je vais faire la queue voiture 14, au bar. Ah non, pardon, au restaurant gastronomique (je viens de consulter la carte avec les prix).

12H 20 …. Mmmnn… l’était bon mon yaourt à trois euros.

12H45 Paris Gare de Lyon. Pousse-toi avec ta valise à roulettes toi ! Tu vois pas que tu retardes les gens honnêtes qui se rendent à des entretiens préalables ?? Je suis tendue là, non ?

12H50 Pont d’Austerlitz sous un ciel bleu. Récréation de la journée. Vue sur Notre Dame, la Seine, les quais… souvenirs, nostalgie, rides, antirides, compte en banque, budget, révélation : ils mettent moins de café dans les dosettes, j’en suis sûre. Escroquerie, monde cruel, licenciement, chômage.
C’est fou le nombre d’idées qui traversent un cerveau quand on traverse un pont.

12H57 Sara (c’est le petit nom du train) RER C, direction St Quentin-fin-du-monde-en-Yvelines. Je descends à la mille cent septième station. Mon chef se déplacera même pas, n’écoutant que son courage, il a pris sa demi-journée…

13H08 Vais-je la jouer en finesse ? Entamer la conversation par … « Alors comme ça ils m’envoient les sous-fifres ? Il a pas pris la peine de se déplacer l’autre face de Carême ? Il est allé se faire greffer des c … ? »…. Bof, j’hésite. Restons factuels. Mais c’est factuel ! Il a peur le gnome, c’est pour ça qu’il envoie l’assistante RH. Je fulmine. Il va falloir que je me calme

13H25 Issy Val de Seine… Bouygues, Safran, Orange. C’est beau le CAC 40 ! Tiens, un nouveau bâtiment ! Magnifique. On dirait une Montgolfière…

13H30 Qu’est-ce qu’on va devenir ?

13H40 Versailles-Chantiers, puis son magnifique château, au loin. La campagne, la forêt, les arbres, majestueux, des sous-bois, une cabane en bois, une cabane en tôle, une autre, une … dame devant, qui … qui … habite là ! Et puis une autre encore. Bon sang, un bidonville ! C’est comme ça que ça s’appelle…

13H45 St Quentin, tout le monde descend. Sur le quai une pub dit « J’aime ma banque ». Bah non moi j’aime pas ma banque, je la hais. Et puis je hais les autres aussi. C’est con comme pub…

13H47 Trois kilomètres à pied. Ça use. Est-ce qu’on a idée de faire un siège social à trois kilomètres de la gare ?

14H05 je suis en avance, j’ai un badge « visiteur » Devrais-je en déduire quelque chose ?

14H10 Café, on y va, elle m’attend au bout du couloir. Tant mieux, qu’on en finisse, Un jour j’écrirai toute cette histoire. Elle s’appellera « la conspiration contre moi »

A suivre …

Dom

À propos de Dommage

http://dommage.eu/qui-suis-je/
Ce contenu a été publié dans Merci patron !, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.