Je te le fais …

… en mode consultant? ou je te dis ce que je pense vraiment?

Un putois malfaisant. Un manager au profil complexe

Angoissé, aigre et pleutre, avec 2 griottes blettes à la place de ce qui pourrait être des testicules si t’avais un tant soit peu de courage.

Peut être un peu stressé. En fait, on pourrait dire qu’il a parfois du mal à dire ce qu’il pense vraiment. Il faut qu’il s’affirme davantage.

Enfermé dans tes certitudes, incapable de te remettre en question et rejetant systématiquement TA faute sur les autres.

Manque parfois de recul, et a du mal à porter un regard analytique sur son management. Il ne doit pas hésiter à reconnaître ses erreurs, ce qui lui conférerait plus de crédibilité.

Tu changes d’avis et de stratégie bien plus souvent que de chaussettes, hélas pour nos pauvres organes olfactifs.

Peut avoir une certaine tendance à l’indécision, ce qui fragilise ses collaborateurs qui ont du mal à comprendre quels sont les objectifs. Il faut qu’il apparaisse plus sûr de lui. Par ailleurs, il doit surveiller son image.

Tiens l’autre jour, j’ai voulu utiliser ton bureau, vu que j’en ai pas… pour passer un coup de fil confidentiel… et j’ai renoncé au vu de la couche de poussière grasse qui recouvre ton téléphone. Jamais je ne pourrai coller mes oreilles à cette chose crasseuse, et d’ailleurs j’ai la nausée rien qu’à penser que tu puisses avoir l’idée saugrenue de nous faire la bise le 2 Janvier.

Nous nous permettons d’insister sur ce dernier point. En effet, l’image que donne le manager à son équipe est primordiale, ainsi que le soin particulier qu’il porte à sa tenue vestimentaire face aux clients.

Exemplarité, motivation.. Deux mots dont tu ignores totalement le sens… Une semaine sur deux tu pars le Jeudi midi en disant bon week-end, t’as le culot de faire la gueule parce que les employés partent à l’heure vers leur lointaine banlieue… et en plus tu ne sais que répéter qu’on n’est pas une cellule de soutien psychologique si je te parle d’écoute.

Il est vital pour le manager de donner l’exemple. C’est en partie ce qui le rend crédible et légitime aux yeux de son équipe.

On peut te poser la même question toutes les dix minutes, on est sûrs d’avoir une réponse différente à chaque fois. Mon pauv’ vieux, tu sais même pas où t’habites, et nous, on ne sait plus à quel saint se vouer. En plus tu promets sans arrêt des choses que tu tiens pas…

Il faut que le manager soit également « lisible ». Cela signifie que ses collaborateurs doivent être confortés dans le fait que les mêmes causes produiront systématiquement les mêmes effets. D’autre part, c’est en veillant à respecter la parole donnée que le manager assoira sa légitimité.

Tu sais gérer les compétences comme je suis curé de campagne. Je parle Anglais mais tu préfères baraguouiner tes trois mots au téléphone pour ne pas te faire comprendre des fournisseurs américains. J’ai animé plus de 300 stages de formation mais tu préfères tenir le micro et déblatérer des choses incohérentes devant un public médusé par tes enchaînements de euh euh euh (tels des pinces à linges sur un fil)… C’est à croire que si quelqu’un avait une péritonite aiguë au bureau et qu’on ait un chirurgien sur place tu préférerais opérer toi-même…

Le manager doit savoir déléguer, et surtout, valoriser les compétences de chacun. Cela contribuera à la motivation des troupes.

Si un jour tu te sens capable de dire merci ou de reconnaître que quelqu’un a bien fait son boulot, fais moi signe, je ferai brûler un cierge pour fêter l’événement.

Tout collaborateur, quelque soit son niveau d’expérience ou son âge, a besoin de reconnaissance. N’hésitez donc pas à féliciter vos collaborateurs quand ils le méritent et à souligner les réussites et les bons résultats.

En fait, tu veux que je te dise? T’es vraiment trop nul et je me mords les doigts d’avoir démissionné de mon entreprise précédente pour venir bosser avec un minable comme toi.

Au vu de nos multiples entretiens et des résultats obtenus aux divers tests et questionnaires de personnalités, et sans que cela ne remette en cause vos qualités intrinsèques, nous sommes au regret de ne pas pouvoir donner de suite favorable à votre candidature pour le poste de patron. En effet, votre profil ne correspond pas exactement aux critères du poste…

Dom.

À propos de Dommage

http://dommage.eu/qui-suis-je/
Ce contenu a été publié dans Merci patron !, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.