Sur la voie verte …

Je trouve que ce serait sympa de supprimer toutes les voies de chemin de fer pour y mettre des voies vertes à la place. Non ? … bon c’est vrai, pour rallier Paris en 3 heures ce serait pas évident.

Ok, gardons quelques lignes de train. Mais pour le reste, c’est agréable de faire du vélo sur la voie verte. C’est bucolique, printanier, ça sent bon, c’est bien fréquenté, l’ambiance est amicale, complice…

Tiens l’autre jour, j’ai fait quelques kilomètres et c’est fou ce qu’on se sent bien après un effort sportif … Oui oui ! Sportif ! Même avec un vélo électrique.

Km 1 : C’est super joli ces fleurs … c’est quoi ? Et cet arbre là ?… Oups ! Pardon, désolée… je me range sur le côté … Oh les bolides ! ça c’est du sport, ça rigole pas

Km 2 : hum ça sent bon…. Non en fait, ça pue qu’est-ce que c’est que cette odeur ?… J’hésite. Fumier de porc ou de cheval ? ça doit être de l’ensilage. Agréable la ballade. Mais ça sent fort ….

Km 4 : j’ai beau avoir un vélo électrique, j’ai les mollets qui travaillent. D’ailleurs ça m’énerve tous ces gens qui me regardent de travers en voyant mon vélo …

17,2 km/h de moyenne … c’est tout moi ça, même avec une assistance au pédalage il faut que je mette dans le rouge… doucement, on a le temps, on regarde les abeilles, les oiseaux, les pissenlits, les gens qui promènent leurs chiens …. Sans laisse … ATTENTION !! Plus imprévisible qu’un chien, tu meurs ! … toi, tu le vois courir devant, tu le rattrapes petit à petit … C’est incroyable à quelle vitesse ça fait demi-tour un chien ! Ouf… il freine bien mon vélo. D’ailleurs heureusement, sinon il y avait collision avec un Labrador.

Voie-verte.

Km 6 : j’en vois deux qui arrivent à pied en face … elles ont l’air drôlement absorbées dans la conversation… Vraiment très très absorbées. D’ailleurs elles sont seules au monde. Et elles occupent toute la voie. J’actionne la belle sonnette. Rien. HO !! Coup de frein …
« Oh pardon, désolée … je vous avais pas vue … » Ah oui.. pourtant j’ai fait du bruit ….     Ok, elles m’ont énervée les deux.

Km 7 : ça vient dans le dos ….   « Ah mais vous trichez là ! C’est un vélo électrique » … et ta sœur ?… « Ah ça y est … je me demandais quand elle allait venir celle-là ! C’est tombé sur vous …. » Et puis en plus je ne triche pas monsieur, puisque je ne fais pas semblant »….

Km 8 : … J’ai peut être été un peu brutale … Mais merde ! De quoi je me mêle aussi ? Je lui en pose des questions moi ? Je fais des efforts… je pédale. C’est moins dur, certes, mais plus dur que si je restais dans le canapé. Et puis qu’est-ce que ça peut te foutre ??

Km 10 : ça y est …. Des parents … et des gosses. Ils te repèrent de loin, et très clairement, si par malheur tu n’es pas mort et disparu avant d’arriver à leur hauteur, tu es prié d’arrêter tout de suite ton vélo et te prosterner quand la progéniture décide au dernier moment que rouler à gauche, c’est plus sympa finalement, et de te barre la route….. Re coup de frein !! Stop in extremis. Pas de doute, c’est ta faute… même si un « Lucas, fait attention …» timide et faux-cul n’efface pas le regard meurtrier que la mère t’adresse en te regardant … (je rappelle que, malgré leurs attentes, tu n’es pas tombée dans le virage avant d’avoir croisé la famille). « non, c’est pas grave » …. Pu****ggtrgruzefpmmmfff !!!! Sourire crispé.

Km 12…. Ça sent l’écurie. J’ai mal aux pattes. Comme quoi, électrique ou pas, c’est du sport. Le prochain qui me fait une réflexion, je lui fais bouffer sa pompe à vélo.

J’ai croisé une mère avec des rollers, un casque, genouillères, coudières, et une poussette avec un bébé, brassière, grenouillère…

Et puis au Km 15 … un type un peu bizarre qui marchait tout seul. Jean, lunettes de soleil. Je l’ai croisé, et là j’ai eu l’impression qu’il faisait demi-tour. Et l’idée m’a traversé l’esprit. En fait la voie verte, c’est aussi un lieu de faits divers non ? Des violeurs, des pervers, des tueurs en série….. Si ça se trouve j’en ai croisé plein. C’est vrai ça, on entend souvent parler de joggeuses qui disparaissent sur des voies vertes. En fait c’est rempli de psychopathes les voies vertes. C’est carrément flippant la voie verte. Vite, sprintons jusqu’à la maison ….

Dom

À propos de Dommage

http://dommage.eu/qui-suis-je/
Ce contenu a été publié dans Mauvaises fois, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.